Le secteur culturel à l’issue de la pandémie : sortir du flou artistique

ⒸLouise Gourmaud

Depuis le début de la pandémie de coronavirus, le secteur culturel n’a cessé d’être frappé par des restrictions. L’année 2022, porteuse d’espoir, sera l’occasion de mesurer l’impact de la pandémie sur les pratiques culturelles et surtout de redonner un coup d’éclat à la culture, si chère à la France.

La culture demeure, sans aucun doute, le secteur le plus touché par la crise sanitaire. Concerts, musées, théâtres, cinémas ont fait l’objet de multiples fermetures durant ces deux dernières années, ou du moins, de restrictions telles, que le plaisir d’assister à une représentation culturelle n’y était plus. Compréhensible, certes, mais quid des artistes ? Quid des étudiants qui ont choisi d’intégrer une formation liée au domaine de la culture, frappé quelques mois après par une crise sans précédent ?

De tristes constats

Lyou, étudiante en arts du spectacle vivant à l’Université Paris VIII, se livre : « On nous retire notre énergie, on nous empêche d’être inspirés, révoltés, affamés d’expériences. J’ai continué à danser dans ma chambre, plus pour me dire que je ne me laissais pas totalement aller que par envie. Je regardais des films et des spectacles en rediffusion, souvent avec ennui, parfois même avec jalousie pour ceux que je voyais derrière l’écran. À force de déplacer, reprogrammer mes projets de représentations ou de créations d’événements, j’ai fini par laisser tomber. Et puis j’avais trop de temps pour tout remettre en question jusqu’à ne plus croire en aucune de mes vieilles certitudes. À quoi bon faire de l’art ? Comment trouver une place qui soit juste ? Pour quoi se battre ? Heureusement, par moments, ma coloc et moi, après quelques verres de vin et un bon dîner, on regagnait un peu du poil de la bête : après tout, s’il n’y a plus rien de juste, de cohérent, plus rien qui nous parle ou nous inspire, eh bien on aura qu’à tout refaire de zéro, et c’est peut-être encore plus excitant comme ça. »

Des chiffres encourageants

Si le monde de la culture a tiré l’alarme, le gouvernement semble l’avoir entendu. Pour 2022, le budget du ministère franchira le cap des 4 milliards d’euros, en hausse de 7,5 % par rapport à l’année précédente. Aucun autre pays n’a mobilisé autant d’argent pour le secteur culturel depuis le début de la pandémie, ce qui fait de la France « l’exception culturelle ».

Le pass culture étendu

Les jeunes sont l’avenir. C’est dans cette optique de rajeunissement de la fréquentation des lieux culturels, que le pass culture a été mis en place. Par ailleurs, ce pass a été étendu aux collégiens à partir de la quatrième et jusqu’à la terminale. Ce sont près de 200 millions qui y seront consacrés. Surtout, l’occasion pour les jeunes de s’enrichir de la diversité des arts qui les entoure ; prendre un cours de musique, boire son thé un livre à la main, fouler le sol d’une salle de concert, il y en a pour tous les goûts. Et, si on a vite fait de se lasser du pass-sanitaire, le pass culture, lui, devrait en séduire plus d’un.

La pandémie comme opportunité

Après l’orage, le ciel de la culture s’embellit. La pandémie aura été l’occasion d’accélérer le processus de démocratisation d’accès à la culture. L’exemple typique est celui de la mode et des défilés. En effet, ce milieu étant autrefois très fermé, il semble que la pandémie ait donné une impulsion à sa démocratisation en ayant recours au numérique avec des défilés filmés, donc plus accessibles, mais aussi plus modulables avec la possibilité d’avoir des formats plus originaux. Les confinements auront également permis une certaine prise de conscience : le manque apparaît avec la privation. Forcés à la sédentarité pendant plusieurs mois, les Français semblent avoir pris suffisamment de repos pour tous les dimanches à venir, autant d’occasions de prendre part à la renaissance de la Culture.

Par Louise GOURMAUD

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s