Conflit Ukraine-Russie : un impact globalisé

ⒸL’Opinion

Le lancement de l’offensive russe ce 24 février 2022 en Ukraine a créé un bouleversement dans les relations diplomatiques mais l’impact de cette attaque se fait ressentir également sur l’économie, les questions liées à l’énergie mais encore dans le monde de la culture.  

Si la pandémie de COVID-19 a entraîné de fortes conséquences sur l’économie, de nombreux économistes soulignent le conflit russo-ukrainien comme l’élément déclencheur d’un futur “monde d’après”.

Le contrecoup de la guerre sur l’économie européenne

Quelques semaines seulement après le début de l’invasion russe, on dénote un impact réel sur les coûts de production mais également sur le pouvoir d’achat des ménages. Sujet à débat actuel, il est d’ores et déjà possible d’observer la hausse des prix de l’énergie et notamment la colossale augmentation des prix des carburants qui inquiètent en France comme sur l’ensemble de l’Union Européenne (UE).
Paolo Gentiloni, Commissaire à l’Economie, admet que l’offensive de la part des Russes sur l’Ukraine augmente désormais fortement l’incertitude autour de la conjoncture économique en Europe. Cela s’explique notamment en raison des échanges ayant cessé entre les différents pays de l’UE et la Russie. À titre d’exemple, l’Allemagne a, en guise de sanction face à la Russie, décidé de suspendre le gazoduc Nord Stream 2 qui la liait à la Russie. D’autres gouvernements ont commencé en ordre dispersé à prendre des mesures nationales comme par exemple la Belgique qui a annoncé une baisse de la TVA sur le gaz et une réduction des droits d’accises sur le carburant. Si de cette manière, les pays de l’Union Européenne cherchent à acquérir une indépendance énergétique face à la Russie, ces nouvelles mesures servant de sanctions entraînent un tel bouleversement sur l’économie européenne et même mondiale, que le FMI (Fond Monétaire International) prévient d’une crise économique désastreuse à venir. Les 27 pays de l’Union Européenne tentent donc des mesures ciblées mais surtout temporaires de manière à limiter au maximum les effets de ces sanctions.  

Des manifestations dans le monde de la culture et du sport

Partout à l’international, de nombreux soutiens ont été offerts aux Ukrainiens. Musiciens commes sportifs de haut niveau ont pris la parole pour exprimer leur désaccord au conflit. En Russie aussi, les personnalités ont montré leur opposition face aux décisions de Vladimir Poutine. On note ainsi plus de 17 000 Russes issus du monde de la culture ayant signé une lettre ouverte pour demander à leur gouvernement le retrait des troupes.
Malgré la distinction entre les citoyens et le gouvernement de Russie, nombreux sportifs et musiciens ont été écartés des événements et concours internationaux comme l’Eurovision mais aussi les festivals du film de Cannes, de Glasgow et de Stockholm.
Mais, si certains s’opposent fermement à l’invasion de l’Ukraine, d’autres artistes ou sportifs Russes refusent en revanche de prendre position. Dès lors, nombreux d’entre eux se sont trouvés écartés à leur tour. La star de l’opéra, Anna Netrebko, a perdu ses engagements en Allemagne, en Suisse et aux États-Unis en raison de ses liens avec Vladimir Poutine.
Côté sport, le Comité international Olympique a recommandé de “ne pas autoriser la participation d’athlètes et d’officiels russes et biélorusses ». Cette décision a tout de suite été suivie de près par l’UEFA et la FIFA qui ont exclu le Spartak Moscou de l’Europa Ligue ainsi que l’équipe nationale de Russie de la qualification au mondial 2022.
Beaucoup estiment ces décisions nécessaires au vu de la situation mais certains dénoncent ces sanctions qui s’appliquent aux citoyens russes plutôt qu’au gouvernement en lui-même et qui en soi, laisse plus paraître une forme de lâcheté qu’une véritable prise d’actions face à la guerre qui sévit actuellement en Ukraine. 

Par Aina VERA

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s