Carnet de voyage à Berkeley

Un jeudi midi ensoleillé, quelques résidents de la International House partagent un repas. Forcés à l’isolement pour cause de Covid, ils sont friands de distractions. Le débat est lancé autour de la table : quel est votre endroit préféré à Berkeley et pourquoi. Euphoriques et engagés, chacun raconte tour à tour ses plus beaux souvenirs. 

La ville de Berkeley se dresse au fond de la Baie de San Francisco, au nord de San Jose et au Sud de Nappa Valley. Elle s’organise principalement autour d’un campus paisible : les écureuils traversent furtivement les pelouses, les étudiants prennent le soleil autour des fontaines. Il est parfois possible d’apercevoir une biche déambuler entre les imposants bâtiments en pierre blanche. Sur ces derniers sont gravés en lettres élégantes différents domaines académiques : Sciences Sociales, Art et Anthropologie, Botanique…  

Ici les cafés sont une véritable institution : tout le monde s’y rend chaque jour pour travailler, presque au point de détrôner les bibliothèques. Les professeurs y donnent même rendez-vous à leurs élèves pour approfondir les cours. Paola (Mexique) et Luiza (Allemagne) s’élancent dans une joute verbale afin de défendre leur favori. Le Victory Point où l’on peut emprunter des jeux de société ne retient pas ses coups face au Café Milano dont les confortables canapés offrent un excellent point d’observation sur l’agitation du campus. Quoiqu’il en soit, si vous passez un jour à Berkeley, prévoyez un budget café ! 

Sweat your stress away

La ville est avant tout académique. Tout y est pensé pour chasser le stress, ennemi de la réussite. Lorsque les lamas thérapeutiques dressés pour câliner les étudiants ne sont pas au rendez-vous, la ville accentue ses offres sur les activités sportives et de plein air. Les étudiants peuvent accéder gratuitement aux salles de sport, piscines, terrains de tennis, de basket, de volley-ball … Tout le monde y trouvera son bonheur. 

Dans le but de décompresser en transpirant un peu, il est possible d’escalader pendant quinze minutes la colline située derrière le théâtre grec pour atteindre un énorme « C » (pour “Californie”) en béton jaune. C’est ici que Lukas (Suisse) retrouve son endroit préféré : une branche attachée à deux cordes sous un arbre, surplombant le vide. Il faut se hisser à la force des bras pour que soudain le sol paraisse loin. En levant les yeux, on n’aperçoit plus rien que le bleu du Pacifique, et un peu d’imagination suffit pour s’envoler. 

La randonnée préférée de Milton (USA), Simon (Norvège) et Laura (Espagne) se pratique au coucher du soleil : les Fire Trails. Les rayons orange découpent alors parfaitement San Francisco et le Golden bridge de l’autre côté de la baie. À mesure que les lumières des immeubles s’allument, la skyline semble se figer dans la nuit, même si ses racines fourmilleront encore jusqu’au petit matin. 

Recette d’une nuit parfaite

Pour une soirée entre amis réussie, suivez scrupuleusement les inscriptions suivantes. À quatre heures de l’après-midi, partez sur la route des Fire Trails. Vous atteindrez le point culminant vers cinq heures trente lorsque le soleil se couche. Redescendez à la lumière de la lune (et n’oubliez pas votre veste). Rentrez chez vous, prenez une douche et rendez vous à Raleigh’s Pub pour une bière amère à consommer sous les lampions. Ensuite, marchez jusqu’à Kips, le nightclub prisé de Berkeley. Dansez jusqu’à épuisement (ou jusqu’à la fermeture à deux heures du matin). Pour la fringale, les bienveillants pizzaiolos d’Artichokes vous attendent de pied ferme. Dépêchez-vous toutefois car la queue d’étudiants affamés peut s’étendre tout autour du pâté de maison. Dégustez la spécialité : une part de pizza badigeonnée à la crème d’artichaut. Rentrez chez vous en sécurité grâce à l’association Bear Walks qui met à votre disposition des bénévoles qui vous raccompagnent chez vous, à toutes heures du jour et de la nuit. 

À déguster chaud et sans modération !

Par Jeanne  BLOCH-ROUDAUT

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s