C’ À VOUS : Rentrée versus restrictions sanitaires

©20minutes

Après quatre mois (voire cinq ou six pour les plus vaillants) de scolarité numérique, le retour aux sources est enfin arrivé. Mais ne nous y méprenons pas car la Covid-19 semble bien décidé à rester et bousculer nos habitudes. 

Nous avons décidé de vous donner la parole afin de recueillir vos ressentis dans cette situation unique en son genre.

Myriam, étudiante à la Faculté d’économie, gestion et AES en deuxième année de Master « Ingénieur économiste de l’énergie et de l’environnement » :

“Je trouve qu’on s’y habitue rapidement, et même si le port du masque n’est pas agréable, ça en devient « routinier ». Le gros point noir concernant ces restrictions restent le fait de se restaurer à midi. L’attente est plus longue au RU (ndr: restaurant universitaire) et des mesures peuvent sembler exagérées comme le fait de ne ne pas pouvoir utiliser son téléphone dans la queue alors que nous tenons nos sacs dans nos mains. Et aussi, ne pas pouvoir manger dehors avec les plateaux.

Après, le fait qu’il y ait moins de monde rend la fac plus agréable car les couloirs sont dégagés car, même si certains cours sont en distanciel, on s’aperçoit que s’y rendre reste tout de même plus pratique (du moins dans ma filière). Au final, aller en cours dans ces conditions ne change pas énormément de la situation habituelle.”

Clara, étudiante à la Faculté de droit et science politique en première année de licence de droit :

« Pour ma part ça se passe vraiment bien même si ça reste bizarre. En visio-conférence, j’entends très bien puisque les professeurs répètent souvent et parlent lentement donc même s’il y a un petit bug je peux directement suivre de nouveau. Après j’ai la chance d’avoir une bonne connexion, ce qui n’est pas le cas de tout le monde.

Niveau relationnel, ça a été un peu compliqué de rencontrer des gens avec les masques et la distance même si je n’ai pas eu de soucis de ce côté et c’est toujours agréable de savoir que si on est perdu il y a quelqu’un. Malgré ce contexte je trouve que la fac s’en sort plutôt bien pour éviter que l’on soit totalement perdu comme c’est tout nouveau et pour qu’on puisse bien trouver nos repères. »

Léa, étudiante à l’INSEEC en première année de Master « communication événementielle et relations publiques » :

“En ce qui concerne les restrictions, bien que le port du masque soit respecté ce n’est pas la même chose pour la distanciation sociale. Elle est impossible en classe sinon certains sont assis par terre.

Au niveau des relations sociales, on fait cependant face à une difficulté inconnue auparavant. Quand on arrive dans une classe sans connaître personne, il est beaucoup plus difficile de faire des rencontres puisqu’avec le masque on ne perçoit pas les expressions faciales, et on peut avoir quelques difficultés à les reconnaître.”

Jean, étudiant à la Faculté de droit et science politique en première année de Master « Politique comparée » :

“J’étais plutôt content de revenir à l’Université après six longs mois de confinement et de vacances ! Personnellement, porter le masque toute la journée dans les lieux clos : en cours, à la BU (ndr : Bibliothèque universitaire), dans les couloirs, m’a poussé à suivre les cours en distanciel chez moi pour ne pas avoir à subir cette contrainte. Sinon, les mesures prises pour lutter envers la Covid19 semblent pour le moment fonctionner avec peu de cas positifs au sein de l’Université. »

Par S. GROS

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s